La technique du débit et crédit est importante pour la gestion financière d’une entreprise et pour l’établissement de rapports financiers tels que le bilan et le compte de résultat de la société. Grâce à cette technique, les chefs d’entreprise peuvent suivre les flux de trésorerie, gérer les actifs et les passifs, et prendre des décisions précises sur le développement de leurs activités. En effet, une utilisation correcte du système de débit et crédit garantit la conformité des rapports financiers, ce qui facilite la comparaison des performances et des capacités entre différentes entreprises et permet un accès plus facile aux financements externes.  

C’est quoi le débit et crédit en comptabilité ? 

En général, chaque entreprise doit enregistrer ses opérations et transactions sur les comptes pour contrôler les entrées et sorties d’argent. Ces mouvements sont consignés dans des écritures comptables sous la forme de débits et crédits.

Le débit représente les mouvements d’entrée dans un compte, correspondant à l’ensemble des opérations que des tiers doivent à votre entreprise. Le crédit, quant à lui, indique les mouvements de sortie que votre entreprise doit effectuer envers des tiers. Dans les opérations comptables, la somme totale des crédits et débits doit être équivalente. Pour en savoir plus sur le débit et crédit en comptabilité, vous pouvez consulter la grasse historique

Quels sont les différents règlements à suivre pour appliquer le système de débit et crédit ?

Pour garantir l’enregistrement correct des opérations financières, certaines règles doivent être respectées lors de l’utilisation du mécanisme de débit et crédit, notamment :

  • La comptabilité en partie double ;
  • L’égalité des débits et crédits.

Le principe de la partie double implique d’enregistrer chaque opération deux fois dans les livres comptables : une fois au débit d’un compte et une fois au crédit d’un autre compte. En ce qui concerne l’égalité des débits et crédits, le total des montants au crédit doit correspondre exactement au total des montants au débit.

Il est également essentiel de comprendre que le débit et le crédit ont des répercussions sur les comptes, telles que : 

  • l’augmentation du débit associée à une diminution du crédit, 
  • ou encore la réduction du débit sur les fonds propres avec une augmentation du crédit

Comment faire une opération dans un tableau de débit et crédit ? 

Toutes les opérations et transactions sont consignées quotidiennement dans un journal, et chaque écriture comptable est ensuite inscrite dans un tableau des crédits et des débits. Selon les normes, le débit est enregistré dans la colonne de gauche, tandis que le crédit est inscrit dans la colonne de droite. Lors des enregistrements, les informations suivantes sont mentionnées, soit dans la partie gauche, soit dans la partie droite du tableau, en fonction du type d’opération : la date de l’opération, le numéro de compte concerné, le libellé, la référence de la pièce justificative et le montant de l’opération.